Site » Bibliothèque thématique

Risques sanitaires potentiels du Bisphénol A

Après trois années de travail, l’ANSES a publié le 9 avril 2013 les résultats de son évaluation des risques sanitaires liés à l’exposition au Bisphénol A (BPA). Ce travail a été réalisé dans le cadre d’une expertise collective, pluridisciplinaire et contradictoire, par un groupe d’experts dédié aux perturbateurs endocriniens. Les résultats de ces travaux sont détaillés dans  trois rapports : un état des lieux des alternatives potentielles au BPA, une évaluation des dangers d’autres composés de la famille des BPA et un rapport sur les incertitudes entourant les perturbateurs endocriniens.

Le groupe d’experts met ainsi en évidence des risques potentiels pour les femmes enceintes au regard de l’enfant à naître (augmentation de la sensibilité de la glande mammaire à la transformation tumorale), et confirme donc la nécessité de réduire les expositions à cette substance chimique. Cependant, faute de repères toxicologiques, l’évaluation des risques n’a pu être menée pour les autres groupes d’âge d’intérêt (enfants en bas âge, adolescents…). Pour la première fois, une estimation des expositions réelles de la population a été effectuée pour l’ensemble des formes chimiques du BPA (Bisphénol A libre et conjugué) par voie alimentaire, par contact cutané ou par inhalation. Ainsi, l’alimentation contribue majoritairement à plus de 80 % de l’exposition de la population au BPA (boites de conserve en grande majorité). Si 73 alternatives possibles ont été identifiées par l'agence, aucune ne se distingue pour remplacer tous les usages du BPA, d’autant que la toxicité de certains substituts n’est pas parfaitement connue. Dans le cadre de ces travaux, l’ANSES a aussi procédé à des  auditions en vue d’identifier les déterminants de la controverse sur le BPA. Au final, l’ANSES émet des recommandations en vue de réduire les risques associés à l’exposition au BPA. 

Pour de plus amples informations, les documents liés à ces travaux sont disponibles sur le site en cliquant sur les liens suivants :

Avis de l’Anses – Evaluation des risques du bisphénol A (BPA) pour la santé humaine
Avis de l’Anses – Annexes du rapport évaluation des risques du bisphénol A
Rapport d’étude relatif à « Substitution du bisphénol A »
Substances reprotoxiques et perturbateurs endocriniens
Rapport d’appui scientifique et technique relatif à « Pertubateurs endocriniens »



Mots clés : Bisphénol A, perturbateurs endocriniens, évaluation des risques sanitaires


Fichier(s) joint(s) (0):

Article(s) relatif(s) (0):

Lien(s) externe(s): (0):

A propos-Plan du site-Mentions légales // Nous contacter // Liens utiles-Site LNE //Version imprimable -Version PDF -English version