Site

18-06-17Vie des instances

BPA reconnu comme perturbateur endocrinien par l'ECHA

Le comité des états membres de l'ECHA (European Chemical Agency) a annoncé, le 16 juin 2017, qu’il approuvait la proposition française de classer le bisphénol A « BPA » sur la liste des SVHC (substances extrêmement préoccupantes) en raison de ses propriétés de perturbateur endocrinien. En décembre 2016, cette substance a été inscrite sur la liste des SVHC en tant que reprotoxique dans le cadre du règlement REACH (Règlement (UE) 2016/2235). Ce classement oblige donc les industriels à notifier à l’ECHA la présence de cette substance dans tout produit fabriqué ou importé dans l’UE. Outre le BPA, l’ECHA a décidé également d’inscrire à la demande de la Suède, l'acide sulfonique perfluorohexane (PFHxS) et ses sels, sur la liste des SVHC, en raison de leurs propriétés très persistantes et très bioaccumulables (vPvB).

Liens :
Nouvelles en relation :

« Retour


A propos-Plan du site-Mentions légales // Nous contacter // Liens utiles-Site LNE //Version imprimable -Version PDF -English version